Lauren Booth

Tony Blair's sister-in-law Lauren Booth, broadcaster and journalist converts to Islam
Interview of Lauren Booth:

I thank Allah (swt) for giving me the chance to spend a month with the greatest Muslims alive in this Ummah today.

At the end of Ramadan, I went to a family home in Rafa one of the poorest refugee camps in the poorest areas, of the over populated city in the entire world. I had iftar with a family there who had about sixteen mats which were used at night to sleep on. In the middle of this tent area the mother places the meal if she has any for her children to eat.This lady greeted me at the door and it was as if she was welcoming me to the Taj Mahal not a hell hole in the Gaza strip,"Sallam alaykum! she says" with a smile that light up the whole area. I asked her: "What is it like in Rafa at Ramadan with very little food?" She said: "Alhamdulillah!" with such joy I couldn't help but smile. And as I sat there on the floor of this home eating what little leaves that they had; a bit of hummus, a pita bread that was our Iftar.

Read more: Lauren Booth

Très beau témoignage de Khadija Evans et son mari

En étudiant l'Islam j'ai trouvé des réponses que les médias ne nous indiquaient pas, et je suis venu par savoir que l'Islam est la religion vraie

Mon nom est Khadija Evans et c'est l'histoire de la façon dont mon mari et moi nous sommes venus à embrasser l'Islam.

Je me rappelle me tenir dans la cuisine de la maison où j'ai vécue quand j'étais juste 7 ou 8 ans et regarder vers la porte de la sortie. J'ai prié un dieu et je l'ai prié de se montrer s'il était vraiment là. Rien ne s'est produit.

Read more: Très beau témoignage de Khadija Evans et son mari

Jermaine Jackson

Le frère du célèbre chanteur Michael Jackson raconte sa conversion à l’islam
Quand et comment a débuté votre cheminement vers l’islam?

C’était en 1989 quand, avec ma sœur, j’ai fait une tournée dans quelques pays du Moyen-Orient. Durant notre séjour à Bahrain, nous avons été chaleureusement accueillis. J’y ai rencontré des enfants avec lesquels j’ai un peu bavardé; je leur posais des questions et ils me posaient à leur tour des questions innocentes. Au cours de ce bavardage, l’un d’eux m’a demandé quelle était ma religion. Je lui ai dit que j’étais chrétien, puis je les ai interrogés à mon tour sur leur religion. Une vague de sérénité les a submergés lorsqu’ils m’ont répondu en chœur : l’islam. Leur réponse enthousiaste m’a réellement remué. Puis, ils se sont mis à m’expliquer ce qu’est l’islam en me donnant des bribes d’informations, qu’ils m’expliquaient à leur façon. Le ton de leurs voix me disait à quel point ils étaient fiers de l’islam. C’est de cette façon que j’ai commencé à m’y intéresser.

Read more: Jermaine Jackson

Judge Marilyn Mornington

"Allah subhanau wata'ala had His eyes on me ... He led me down a path from where there was no turning back from, because the more I got to know about Islam, about Prophet Muhammad, peace be upon him, [the more] it became obvious to me that this is where I wanted to belong and it is what I wanted to be."

Marilyn Mornington is a District Judge in England, an international lecturer, and writer on family law including domestic violence.

Read more: Judge Marilyn Mornington

Jerald F. Dirks

L’un de mes souvenirs d’enfance le plus lointain est celui où j’entendais la cloche de l’église annonçant la prière du dimanche matin dans la petite ville rurale dans laquelle j’ai grandi. L’église méthodiste était une vieille structure de bois surmontée d’un clocher; elle comprenait deux classes du dimanche pour les enfants, toutes petites et cachées derrière des portes de bois pliantes qui les séparaient du sanctuaire, et une galerie qui abritait les classes du dimanche pour les enfants plus âgés. Elle était située à moins de deux pâtés de maisons de chez moi. Lorsque la cloche se mettait à sonner, nous nous y rendions ensemble, en famille; c’était notre pèlerinage hebdomadaire.

Read more: Jerald F. Dirks

logo

Century Welfare Association

Let Our Deeds Speak For Us.

Founded January 1969