CEB Fibernet et Electronics Corp. of Israel (ECI): BOYCOTT !

ARTICLE PARU DANS LE MAURICIEN | 5 MAI, 2017 - 21:00 | PAR KHALIL ELAHEE
Au moment où Israël annonce la poursuite de la colonisation des territoires occupés avec la construction de 15 000 maisons à Jérusalem-est, où 1 500 détenus refusent de se nourrir dans les prisons de l’État sioniste pour protester contre le traitement inhumain des prisonniers et où nous commémorons les 15 ans du massacre de Jénin, CEB Fibernet, une filiale de notre compagnie d’électricité nationale, attribue un contrat de Rs 210 millions à ECI Telecom.


Or cette dernière n’est pas n’importe quelle entreprise. Il s’agit du fournisseur privilégié en solutions de télécommunications pour Tsahal, jouant un rôle crucial dans l’occupation et dans les différentes actions militaires entreprises par l’État sioniste depuis 1961. Son support, par exemple en 2009 lors de l’invasion de la bande de Gaza, a été reconnu publiquement. ECI fait partie de l’appareil militaro-industriel sioniste qui s’exporte de mieux en mieux, fort de son expérience de l’occupation et des efforts de guerre des faucons israéliens.

Des voix se lèvent et une résistance non-violente s’organise un peu partout contre cette violation flagrante des droits les plus élémentaires du peuple palestinien. Il ne s’agit nullement d’un mouvement antisémite. D’ailleurs, Jewish Voice for Peace est une importante instance qui s’active dans cette direction. Aussi, sur les campus, quelque 24 % des jeunes étudiants aux États-Unis et 33% en Grande Bretagne soutiennent un boycott commercial et économique d’Israël comme cela avait été le cas contre le régime d’apartheid en Afrique du Sud. Ici à Maurice, nous connaissons l’engagement similaire des mouvements de gauche afin de combattre pacifiquement l’oppression que subissent les Palestiniens.

Nos politiques se vantent de lutter pour le retour des Chagos au sein de notre République. Il faudrait un minimum de cohérence dans ce qu’ils font. Comme le disait Mandela « nous savons trop bien que notre liberté est incomplète sans la liberté des Palestiniens ». Soutenir directement l’occupation sioniste et les colonies dans les territoires occupés en octroyant un contrat mirobolant à ECI relève de beaucoup plus que d’un revirement diplomatique de notre République. Il s’agit d’une trahison qui se fait aux frais des contribuables. En tant que citoyens et consommateurs, nous avons le devoir de boycotter Electronics Corp. of Israel (ECI) et CEB Fibernet.

logo

Century Welfare Association

Let Our Deeds Speak For Us.

Founded January 1969