Lettre ouverte au Premier Ministre

Notre indépendance énergétique

A l'heure des réformes, la plus ferme volonté s'oppose souvent aux doutes des uns et des autres. Une nation a besoin d'un leadership lucide et fort. Finalement, la volonté ne suffit pas : il faut du courage.

Vous en aviez fait preuve en sauvant la vallée de Ferney. La ferme photovoltaïque de Sarako inaugure aussi une prouesse technologique et nos voisins en Afrique sauront en bénéficier. On pourra aussi citer le flexifactory de la Barraque, les petits producteurs indépendants d'électricité, le biogaz de Mare Chicose et la révolution à venir de la climatisation à partir des eaux froides de l'océan, entre autres, pour souligner qu'au-delà de la démocratisation du secteur énergétique et du projet MID, il y a bien là l'émergence même d'une industrie de l'énergie verte. Avec une dimension à la fois innovatrice et régionale...

Notre indépendance, énergétique dans ce cas, nécessite une décision radicale de votre part qui nous fasse passer d'un paradigme à un autre. Vous avez le pouvoir de trancher, maintenant, car le faire plus tard risque d'être pris par certains comme un arrangement d'une autre nature. Il suffit d'un mot-d' ordre et des horizons insoupçonnés jusqu'ici s'ouvriront à nous.

Narendra Modi l'a compris en parlant aussi du solaire comme une « saffron revolution », affirmant, "If these renewable resources were exploited properly, we wouldn't have required mining coal or spending so much on importing crude and petroleum products." Il en a fait la preuve au Gujerat où en trois ans est installé 900 MW de photovoltaïques, soit le tiers du sous-continent. D'ailleurs c'est le seul État qui produit plus de courant qu'il consomme. Les fermiers des villages éloignés comme les industriels y sont alimentés 24/7.
Et hier, ce fut le tour de Barack Obama de prendre une décision difficile, certes,mais historique. Il a demandé aux producteurs d'électricité à partir du charbon de réduire leurs émissions de 30%. Cela empêchera des milliers de décès prématurés et des centaines de milliers de cas d'asthme chez les enfants. Les bénéfices sur le climat et la santé sont dix fois supérieures aux coûts de ces mesures.
Soyez rassuré, nous ne vous demandons rien qui relève de la fantaisie. Le rapport de la National Energy Commission que vous aviez mis sur pied contient différentes options qui vous êtes offertes. Toutefois, celles qui sont tournées vers l'avenir reposent sur une condition. Il faut éviter à tout prix un « coal lock-in ».
Concrètement, il faut interdire de nouvelles centrales "coal-only » et celles qui existent doivent être graduellement remplacées.
C'est un gâteau, veuillez excuser l'expression, que vous êtes le seul à pouvoir donner, aujourd'hui, à Maurice et à ses enfants.

Salutations respectueuses et sincères,

 

 

logo

Century Welfare Association

Let Our Deeds Speak For Us.

Founded January 1969