Apres le Ramadan

" Seigneur! Ne laisse pas dévier nos coeurs..." ( Le Coran 3:8)

Au fait, réalisons-nous que le mois du Ramadan était une affaire de
coeur? Il ne s'agissait pas uniquement de s'abstenir de manger et de
boire. Le but du jeûne était d'atteindre un niveau plus haut de piété.
Avons-nous réussi?

Si ce n'est pas le cas, alors malheur à nous. Quel gaspillage! Les

portes du Paradis étaient ouvertes et nous n'y avons pas pénétré. Les
portes de l'Enfer étaient closes et nous nous y sommes précipités.
Implorons Dieu qu'il nous offre une chance de nous racheter. Aussi
longtemps qu'Il nous accorde la vie, il faut espérer.

Si nous avons tiré profit de ce mois béni, alors soyons maintenant
vigilants. Si notre coeur est plus pur aujourdhui, il faut d'abord
remercier Dieu. Et il faut lutter pour faire face à l'épreuve qui arrive
dès que le croissant du mois de Shawaal apparaît. Comment célébrons-nous
la Eid-ul-Fitr?

Il faut implorer Dieu qu'Il ne laisse pas dévier nos coeurs, même pas
une fraction d'une seconde. La joie de la Eid ne doit pas être synonyme
d'égarement et d'oubli. Il ne faut pas retourner aux mauvaises habitudes
du passé. En ce jour de fête, tournons la page. Acceptons l'islam
complètement et vivons-le pleinement. Luttons pour rester sur ce chemin
droit quoiqu'il puisse nous arriver comme épreuve. Car l'épreuve est,
certes, ce qui nous attend!

logo

Century Welfare Association

Let Our Deeds Speak For Us.

Founded January 1969